La formation pour obtenir un permis bateau à Marseille

bateau

La navigation de plaisance est une activité se pratiquant avec un véhicule nautique comme un bateau ou un scooter des mers. Ce loisir doit respecter certaines règles et la possession d’un permis est aussi obligatoire.

Pour quelle catégorie de bateaux ?

Que ce soit sur un plan d’eau intérieur ou en mer, naviguer sur un bateau de plaisance à moteur exige un permis adapté. Cela est obligatoire surtout si la puissance du moteur est supérieure à 4,5kW, l’équivalent d’un moteur de 6 chevaux. Il existe 3 types de permis de bateau à Marseille : permis fluvial, permis hauturier et permis côtier. Ainsi, avant d’en prendre un, il convient d’abord de définir la raison pour laquelle vous en avez besoin. Mais à Marseille, un permis côtier est suffisant pour louer un bateau. Il vous permet de naviguer jusqu’à plus de 11 km. Au-delà de cette distance, il vous faut un permis hauturier. Avec l’option côtière, il est possible d’utiliser le bateau jour et nuit. Aussi, vous pouvez conduire un scooter des mers de 6 CV ou un jet ski en journée uniquement. Il est également possible de naviguer sur les lacs et plans d’eau intérieurs fermés. Le permis de bateau vous donne également l’occasion de conduire un navire de plaisance à voiles. Pour l’obtention du permis, voici les conditions à respecter :

  • Âgé plus de 16 ans
  • Suivre une formation théorique de 5h minimum
  • Assister à une formation pratique d’au moins 3h30

La formation théorique pour obtenir un permis bateau

C’est une épreuve du code qui consiste en une interrogation sur les thèmes et les règles de la navigation en mer. Cette formation dure généralement 5 heures, mais tout dépend de l’établissement. Elle se fait souvent de manière collective et en présence d’un formateur certifié. Celui-ci fournira des supports d’apprentissage selon le programme puis l’apprenti s’entraînera à répondre au questionnaire comme lors d’un examen. Le programme comporte plusieurs éléments à savoir le balisage des côtes, des pictogrammes et des plages et les signaux. Il inclut également les règles de barre, les feux et marques des navires, la météorologie et les notions d’autonomie de carburant. Vous allez également vous initier à la lecture d’une carte marine et au droit d’utilisation de la VHF.

Qu’en est-il pour la formation pratique ?

Au cours de la formation, le livret du candidat permis Plaisance vous permet d’évaluer votre progression. Les cours pratiques durent au minimum 3h30, dont 1h30 collective. Le reste sera donc attribué à la conduite effective. Le nombre de candidats embarqués ne doit pas dépasser les 4. Le programme est axé sur 5 thèmes. Le premier concerne la sécurité du pilote et de l’équipage à bord. L’usage des moyens de communication embarqués fait partie de la formation de l’élève. Le second se concentre sur les indispensables du plaisancier. Ensuite, il y a les responsabilités du plaisancier qui lui imposent d’utiliser à bon escient les moyens de détresse. La conduite du bateau est incluse dans le thème, tout comme les manœuvres du navire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *